Je suis professeure de français depuis 12 ans et on me demande souvent : « Comment dois-je faire pour m’améliorer en dictée ? ». Eh bien, c’est simple : suivez cette méthode en 7 étapes que j’ai créée spécialement pour vous.

Je l’ai appelée la méthode ERRATUM© : chaque lettre correspond à une des 7 étapes du processus à mener systématiquement pour être bon en dictée.

  1. Écouter
  2. Repérer
  3. Relire
  4. Accorder
  5. Trouver
  6. Utiliser
  7. Mémoriser

C’est parti !

Écouter

Il s’agit tout d’abord d’écouter et d’écrire la dictée.

Il faut ne pas arrêter l’écoute pour se poser des questions (sinon on rate la suite).

En réalité, il est simplement nécessaire d’écouter et écrire ; le seul objectif pour le moment est de suivre le rythme : n’essayez pas de faire davantage !

Cela dit, on pensera à espacer les mots pour pouvoir ajouter des mots oubliés si besoin

Repérer

  • Pendant les moments où on a un tout petit peu d’avance :
    • On repérera les mots où l’on se pose des questions orthographiques, où l’on a un doute.
    • Mais on ne cherchera pas à répondre aux questions que l’on se pose ; ce n’est pas le moment de trancher, on doit juste savoir où on devra relire.
  • Pour cela, prenons un crayon et soulignons les endroits où l’on hésite :
    • On a un doute sur l’orthographe
    • On pense avoir oublié un mot
    • On se demande quel est le signe de ponctuation
  • Autrement dit, on se prépare à la relecture finale pour :
    • Bien écouter les signes de ponctuation dictés
    • Bien écouter la dictée à proprement parler pour éviter d’oublier un mot
    • Bien écouter les éventuelles liaisons

Relire

  • Pendant la relecture du professeur, on :
    • écoute la dictée à proprement parler pour éviter d’oublier un mot
    • écoute les signes de ponctuation dictés
    • écoute les éventuelles liaisons
  • Pendant le temps de relecture personnel, on commence par une relecture rapide pour éviter les « fautes d’étourderies »

Au fait, que sont les fautes d’étourderies ? Ce sont ces erreurs que l’on sait corriger automatiquement, sans grand effort, mais pour lesquelles on a été inattentif

Concernant les mots de vocabulaire que l’on sait orthographier, la procédure est simple dans le doute, on écrit sur un brouillon les deux orthographes que l’on envisage et on voit laquelle on pressent être la bonne.

  • On revoit ce qu’on a souligné au crayon et on prend des décisions rapides. Si on ne sait pas l’orthographe d’un mot souligné dans les 5 secondes, on laisse le mot souligné et on passe à la suite.
  • Enfin, on corrige toutes les erreurs évidentes pour nous, ce dont on est sûr rapidement. On va vite. La rapidité, c’est le maître mot à ce stade-là.

Accorder

  • A présent, il va falloir faire plusieurs relectures à la suite.
    • La première relecture était une relecture rapide, pour éradiquer le maximum d’erreurs faciles à trouver.
    • La deuxième relecture sera une relecture des accords. Lors des premières dictées faites avec la méthode ERRATUM©, cela prendra du temps, mais chaque dictée faite avec la méthode ERRATUM© vous rendra meilleur en analyse logique.
  • Oui, sachez qu’être meilleur en analyse logique, c’est aussi être meilleur en dictée.
  • Par la suite, vous parviendrez à tout faire d’une seule relecture.
  • Je propose ci-dessous des tableaux, qui servent de piste de réflexion (qui disent les questions à se poser. Mais :
  • Il n’est pas question de relever toutes les occurrences du texte (de classer tout le texte dans le tableau) : cela prendrait trop de temps !
  • Le but est de ne plus avoir d’un quelconque tableau une fois que vous serez familier avec la méthode. Quand on apprend quelque chose, au début, on met énormément de temps et ensuite, on gagne en vitesse, car on prend des réflexes.
  • Vous finirez par savoir écrire avec une orthographe juste en temps limité, que ce soit lors d’une dictée officielle, ou lors d’un écrit à rédiger et à corriger.

Accords de conjugaison

Verbe conjugué du texteInfinitifSujet auquel le verbe s’accordePersonne employéeTemps et mode utilisé

Exemple :  Mes amis et moi, mangeons ensemble chaque dimanche.

Verbe conjugué du texteInfinitif de ce genreSujet auquel le verbe s’accordePersonne employéeTemps et mode utilisé
mangeonsmangerMes amis et moinousPrésent indicatif

Accords du participe passé

Verbe conjugué à un temps composéVerbe à l’infinitfAuxiliaire employéQuel accord ? Sujet ? Aucun ? COD (Si placé avant, avec avoir)

Exemple :  Tu l’appelles ? Elle a entendu.

Verbe conjugué à un temps composéVerbe à l’infinitfAuxiliaire employéQuel accord ? Sujet ? Aucun ? COD (Si placé avant, avec avoir)
Elle a entenduentendreavoirPas d’accord

Accords (en genre et en nombre) entre les noms, déterminants et adjectifs qui les accompagnent, et ce notamment en mettant des « S » ou des « X » à la fin.

DéterminantNom qu’il détermineGenre et nombre du déterminant (donc du nom et de l’adjectif)Adjectif qualitatif épithète du nom (facultatif) accordé avec le nom

Exemple :  La maison est grande.

DéterminantNom qu’il détermineGenre et nombre du déterminant (donc du nom et de l’adjectif)Adjectif qualitatif épithète du nom (facultatif) accordé avec le nom
LaMaisonFéminin singuliergrande

En cas d’attribut du sujet

Adjectif qualificatif attribut du sujetSujet auquel l’adjectif se rapporteGenre et nombre sujet (donc de l’adjectif)

Exemple :  Ces hommes semblent perdus.

On remarque que « semble » est un verbe d’état, donc pour savoir comment accorder l’adjectif attribut du sujet, on utilise le tableau ci-dessous

Adjectif qualificatif attribut du sujetSujet auquel l’adjectif se rapporteGenre et nombre du sujet (donc de l’adjectif)
PerdusCes hommesMasculin pluriel

Trouver

  • Maintenant, il s’agit de trouver la bonne règle, celle qui convient dans le contexte précis.
  • Pour cela, il faut se poser la bonne question. C’est le fruit d’un entraînement.
  • « Quelle règle me faut-il ici ? »
  • Si on est dans le cadre d’une dictée en temps limité (pendant le cours, ou pendant un examen), on se pose la question dans sa tête. On est censé avoir appris les règles basiques.
  • Sinon, on recherche la règle : dans un manuel scolaire, sur http://bien-ecrire.com etc.

Utiliser

Avoir la bonne règle est une chose, encore faut-il l’utiliser à bon escient.

Exemple :  Il leur demande une information.

Endroit où j’ai un douteQuelle est la règle ?Bonne réponse, et pourquoi ?
Leur : avec ou sans « s » ?Avant un verbe, « leur » est un pronom, et ne s’accorde jamais.« leur » est ici un pronom et ne prend donc pas de « s ».

Mémoriser

  • Ne sous-estimez pas la dernière étape !
  • Il ne sert à RIEN d’avoir 0 faute à une dictée sur laquelle on a cherché la bonne règle au bon moment si finalement on oublie ladite règle.
  • On apprend par cœur ce qu’on vient d’appliquer, afin de réussir la fois suivante.

Voilà, vous savez tout sur ma méthode !

N’hésitez pas à partager cet article avec vos amis, cela pourra les aider.

Vous avez tout à présent tous les éléments en votre possession pour appliquer cette méthode à toutes les dictées que vous ferez, dans n’importe quel contexte.

Sachez d’autre part que j’ai créée une formation vous permettant d’assimiler ma méthode de façon concrète.

En passant par ce lien, vous obtiendrez une promotion :

https://www.udemy.com/course/methode-erratum/?couponCode=D07B4DF9C69E9602D808