Apprenez à distinguer les homophones « censé » et « sensé » sur bien écrire.

Censé et sensé : distinguer ces homophones

Censé Sensé

Censé « Censé » est le participe passé du verbe « censer » ; il veut dire « devoir ». Il n’est plus utilisé dans le langage courant. Seul son participe passé « censé » est utilisé de nos jours.

• « Censé » s’accorde en genre et en nombre au sujet auquel il se rapporte. • Au féminin « censé » s’écrit « censée ».

• Au pluriel « censé (e) » prend la marque du pluriel « s ». • « Censé » est toujours précédé de l’auxiliaire être. • Il signifie « supposé ».

Exemple : Ce garçon est censé rentrer chez lui ; il se fait tard./Cette fille est censée rentrer chez elle ; il se fait tard./Ces garçons sont censés rentrer chez eux ; il se fait tard.

Exemple : Je suis censé m’occuper de la décoration pour la fête de ce soir./Elle est censée s’occuper de la décoration pour la fête de ce soir./Ces filles sont censées s’occuper de la décoration pour la fête de ce soir.

Exemple : Il est censé travailler avec la nouvelle équipe. Elle est censée travailler avec la nouvelle équipe. Ils sont censés travailler avec la nouvelle équipe.

Pour reconnaître « censé », on peut procéder par substitution et le remplacer par ses synonymes « devoir » et « supposer ».

• Il faut mettre le verbe « supposer » au participe passé et l’accorder au sujet. • On peut aussi remplacer « censé » par le verbe « devoir », à condition de supprimer le verbe « être » conjugué qui précède « censé ».

Application : Ce garçon est censé rentrer chez lui ; il se fait tard. = Ce garçon doit rentrer chez lui ; il se fait tard. OU Ce garçon est supposé rentrer chez lui ; il se fait tard.

Application : Je suis censé m’occuper de la décoration pour la fête de ce soir. = Je dois m’occuper de la décoration pour la fête de ce soir. OU Je suis supposé m’occuper de la décoration pour la fête de ce soir.

Application : Il est censé travailler avec la nouvelle équipe. = Il doit travailler avec la nouvelle équipe./Il est supposé travailler avec la nouvelle équipe.

Après avoir remplacé « censé » par le verbe « devoir » conjugué ou encore par « supposé », on remarque que les phrases transformées ont gardé leur premier sens. Il est donc possible d’utiliser « censé » dans les phrases initiales.

Censé Sensé

Sensé • « Sensé » est un adjectif qui veut dire « avoir du bon sens ». • Il s’accorde en genre et en nombre avec le sujet auquel il se rapporte. • Au féminin « sensé » s’écrit « sensée ». • Au pluriel « sensé (e) » prend la marque du pluriel « s ».

Exemple : • Ce mot est sensé./Cette phrase est sensée./Ces phrases sont sensées. • C’est un garçon sensé./C’est une fille sensée./Ce sont des enfants sensés.

Exemple : • Étant le seul membre de l’équipe qui soit sensé, il a gardé les anciennes méthodes. • Étant les seuls membres de l’équipe qui soient sensés, ils ont gardé les anciennes méthodes.

• Pour reconnaître « sensé », on procède par substitution et on remplace « sensé » ainsi que le verbe « être » conjugué qui précède par « avoir du bon sens ». • Cependant, il faudra conjuguer le verbe « avoir » et l’accorder au sujet auquel il se rapporte.

Application : • Ce mot est sensé. = Ce mot a du bon sens. • C’est un garçon sensé. = C’est un garçon qui a du bon sens.

Application : Étant le seul membre de l’équipe qui soit sensé, il a gardé les anciennes méthodes. = Étant le seul membre de l’équipe qui a du bon sens, il a gardé les anciennes méthodes.

Application : Après avoir remplacé « sensé » par « a du sens » et « a du bon sens », on remarque que les phrases transformées ont gardé leurs premiers sens. Il est donc possible d’utiliser « sensé » dans les phrases initiales.

RÉSUMÉ • Censé (participe passé) : se remplace par « supposé » ; ou encore, on remplace « être censé » par le verbe « devoir ». • Sensé (adj.) : qui a du bon sens.