Verbe 15 – Verbe impersonnel

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux suivants : YouTubescale-to-32x32icons fb tw gp

Verbes impersonnels :

q Les verbes impersonnels (ou unipersonnels) désignent les verbes qui
ne s’emploient qu’à la troisième personne du singulier et donc avec le
pronom personnel sujet « il ».

Comment reconnaître un verbe
impersonnel ?

q Le « il » est ici un sujet apparent, car il ne désigne rien ni personne. Il
ne peut pas être remplacé ni par ses variantes « elle » et « on », ni par
un nom.
q Les verbes impersonnels n’ont pas de gérondif, ni d’impératif.
Exemples :
Il pleut, il neige, il vente…

Comment reconnaître un verbe
impersonnel ?

q Pour reconnaître un verbe impersonnel, il faut vérifier si le pronom
« il » est le vrai sujet ou s’il est là juste pour préserver une construction
correcte.

q Dans le cas d’un verbe impersonnel, le pronom « il » n’est pas
réellement le sujet.

Comment reconnaître un verbe
impersonnel ?

q Il occupe juste la place grammaticale du sujet et annonce le verbe.
q Le véritable sujet se trouve souvent après le verbe et emprunte la fonction de complément.

Exemple :
Il est nécessaire de s’exprimer.

o Dans cette phrase, s’exprimer et le vrai sujet et « il » introduit juste le verbe « être ». Pour le
confirmer, il suffit de changer la tournure de la phrase :
 S’exprimer est nécessaire.

Comment reconnaître un verbe
impersonnel ?

q Dans le cas d’un verbe personnel, « il » est le véritable sujet du verbe (en terme de sens).

Exemples :
Il est blessé, il chante, il crie…

Résumé : verbe impersonnel

q Avec un verbe impersonnel, le sujet « il » ne désigne rien ni
personne (il pleut)

q Avec un verbe personnel, le sujet désigne un être ou une
chose (il part)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *