Valeur de l’infinitif 1 – infinitif présent

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux suivants : YouTubescale-to-32x32icons fb tw gp

Bienécrire vous parle de la valeur de ce mode qu’est l’infinitif présent. Notez par exemple que l’infinitif peut prendre la valeur d’un nom ou d’un verbe en fonction du contexte. Il peut servir à exprimer un ordre, un conseil, l’étonnement. Il peut aussi servir pour raconter une histoire. Le mieux est de s’imprégner de ce cours de français de Bienécrire pour connaître la valeur de l’infinitif présent.

Tout connaître de la valeur de l’infinitif présent

 C’est la forme infinitive du verbe qui est présente dans les

dictionnaires de langue française.
L’infinitif pour distinguer les groupes de verbe
 Connaître l’infinitif d’un verbe permet aussi d’identifier le groupe auquel
appartient ce dernier. Il faut noter que :
o Les verbes du premier groupe ont leur infinitif en –er (terminaison).
Exemples :
o Chanter, manger, appeler, transporter, participer, envier…
L’infinitif pour distinguer les groupes de verbe
o Les verbes du deuxième groupe se reconnaissent par leur infinitif
présentant comme terminaison –ir (et ils sont conjuguent au présent de
l’indicatif, à « nous », avec une terminaison en « issons »).

Exemples :
o Finir, blottir, choisir…

L’infinitif pour distinguer les groupes de verbe
o Le troisième groupe regroupe, quant à lui, tous les verbes à l’infinitif
(terminaison en –re, -oir…) qui n’appartiennent pas au premier et au
deuxième groupe.
Exemples :
o Prendre, entendre, dire, croire, résoudre et certains verbes en « –ir »
comme mourir ou encore partir.

L’infinitif présent
 L’infinitif présent peut assurer différents rôles dans les phrases selon le
contexte d’utilisation.
 Il peut indiquer une action qui se produit en même temps que le verbe qui
le précède.
Exemple :
o Il le voit dévaliser la boutique.
 Ici, l’action de « voir » et de « dévaliser » se produit en même temps.

 Lorsque placé après des verbes comme « promettre, espérer… »,
l’infinitif présent prend la valeur du futur.

Exemples :
o Il promet de te rembourser.
 Utilisé seul, l’infinitif donne un conseil ou un ordre :
Exemples :
o Bien agiter avant de boire. (Conseil)
o Ne pas franchir la ligne continue. (Ordre/Interdiction)
 Ce mode peut également marquer l’étonnement, l’hésitation ou encore
l’indignation.

Exemples :
o Que faire maintenant qu’il est au courant de tout ?
o Se plier à ses volontés, jamais !

 L’infinitif présent peut également avoir une valeur narrative
lorsqu’employé dans un récit. Ce mode rend la narration plus vivante par
rapport à l’indicatif.
Exemples :
o Il termina son beau discours et tous d’applaudir.

 L’infinitif a une valeur verbale dans différentes circonstances.
Voici quelques situations dans lesquelles ce mode adopte la
fonction d’un verbe :

Dans une proposition subordonnée :
 L’infinitif a la valeur d’un verbe
O quand il est accompagné d’un sujet qui lui est propre dans les
propositions infinitives.
Exemple :
o J’entends mon frère chanter.

O Quand il n’a pas de sujet propre dans un groupe infinitif qui complète un
verbe conjugué.
Exemple :
o Je me suis précipité de monter dans le bus. (Groupe infinitif).

Valeurs de l ’infinitif
Valeur de verbe :
O Quand il n’a pas de sujet propre dans une proposition interrogative
directe.

Exemple :

o Je ne sais pas quoi lui dire pour la réconforter. (Proposition
interrogative directe)

o Dans certaines propositions principales ou indépendantes.

Exemple :
o Comment savoir s’il a eu raison de partir ?
 L’infinitif peut aussi avoir la valeur d’un nom. Ainsi, il peut remplir toutes
les fonctions propres au groupe nominal. Par exemple, il peut adopter le
rôle :
 D’un sujet :

Exemple :
o Jouer est une nécessité pour les enfants.
 Le jeu
Valeur de nom :

 D’un élément en apposition :
Exemples :
o Il ne pense qu’à une chose, se venger.
o  la vengeance
Valeur de nom :

 D’un complément d’objet indirect :
Exemples :
o Il pense à partir depuis quelques semaines.
 son départ
Valeur de nom :

  • D’un complément circonstanciel de temps :

Exemple :
o Avant de prendre une décision, pense à tes enfants !
o La prise (d’une décision)
Remarque :
Il faut savoir que:

  • Quand deux verbes se suivent dans une phrase, le premier se conjugue et le
    second se met à l’infinitif.
  • L’infinitif précédé d’un déterminant adopte la fonction d’un nom.
  • Quand précédé d’un préposition (pour, sans, à, de…), les verbes se mettent
    toujours à l’infinitif.

Résumé – L’infinitif

  • est un mode verbal.
  • peut avoir la valeur d’un verbe ou d’un nom.
  • permet de distinguer facilement les trois groupes de verbe existants.
  • se retrouve le plus souvent dans une proposition indépendante ou dans une proposition
    subordonnée.
  • peut adopter toutes les fonctions du groupe nominal.
  • L’infinitif présent est le mode utilisé dans les dictionnaires de langue française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *