Les signes de ponctuation

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux suivants : YouTubescale-to-32x32icons fb tw gp

Les signes de ponctuation


  • La virgule permet de marquer une pause, de séparer des mots ou des groupes de mots.

Exemple : J’ai un chat, un chien et un hamster.

  • Le point marque la fin des phrases déclaratives.
  • Après un point, on met une majuscule.

Exemple : Hier tu es venu avec moi. Nous avons fait une promenade.

  • Les points de suspension permettent de marquer une interruption dans la phrase.

  • Par exemple, quand quelqu’un coupe la parole; la phrase est interrompue.

« -Tu sais, je me suis dit que….
– Quoi encore ? »

Ils peuvent aussi servir à sous-entendre quelque chose, à montrer que la phrase est à suivre.

Exemple : Je ne sais pas encore…

  • Le point-virgule est un intermédiaire entre le point et la virgule.

  • Après un point-virgule il n’ y pas de majuscule.
  • On utilise le point-virgule pour séparer deux phrases indépendantes.

Exemple :
J’ouvre un livre; ensuite, j’y passe des heures.

  • Le point d’exclamation marque la fin des phrases exclamatives ou impératives; il exprime donc la surprise, l’étonnement, la joie ou encore un ordre.
  • Exemple : Cours !

  • Le point d’exclamation marque la fin des phrases interrogatives. Il permet de poser une question ou de montrer une interrogation.

Exemple : Que veux-tu ?

  • Le tiret est employé dans le discours direct à chaque fois qu’une autre personne prend la parole.

Exemple :
« Comment vas tu ? affirma Paul.
– Je vais bien, répondit Jacques. »

Les deux points servent à montrer le
passage au discours direct (dialogue).

Exemple : « Il affirma :
-Je vais partir. »

Les deux points peuvent aussi permettre d’introduire une explication.

Exemple : Je ne viens pas: je suis malade.

Ils servent aussi à introduire une citation.

Exemple : Descartes a dit : « Je pense donc je suis. »

  • Les guillemets permettent d’introduire un dialogue.
  • Ils encadrent le dialogue: il y a des guillemets au début et à la fin du dialogue. Cependant, il est souvent suffisant de mettre seulement des tirets (sans guillemets).

Exemple: :

Il s’écria :
«J’ai une idée.
– A quoi penses-tu, répondit Francis.
– Je vais te le dire. »

Les guillemets servent aussi à introduire une citation. Dans ce cas, il y a des guillemets au début de la citation et à la fin de la citation.

Exemple: Un proverbe dit: « Qui veut aller
loin ménage sa monture. »

  • Les parenthèses servent à ajouter une précision ou un exemple.

Exemple: J’ai beaucoup de choses à dire (mais je manque vraiment de temps).

  • Les parenthèses expriment quelque chose de secondaire par rapport au propos principal.

3 réflexions sur “ Les signes de ponctuation ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *