« Si j’avais su » : la règle du « si »