La préposition « sous »

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux suivants : YouTubescale-to-32x32icons fb tw gp

La préposition « sous » n’est pas à utiliser comme bon vous semble. Cette leçon de Bienécrire vous parle des règles grammaticales à respecter pour l’utilisation de cette préposition. Dans cette leçon de grammaire, vous allez par exemple voir que la préposition sous peut indiquer la subordination ou encore peut être employée dans le domaine médical. Laissez-vous guider !

La préposition « sous »

1. La préposition « sous » indique ce qui est placé plus bas. Exemple :  Le chat miaule sous la table.  Il range son argent sous son chapeau.

2. La préposition « sous » indique aussi la subordination. Exemple :  Ils sont sous les ordres de leur chef.  Elle est sous emprise.

3. La préposition « sous », dans le jargon médical, veut dire que la personne prend tel traitement. Exemple :  Il est encore sous anesthésie.  Marie est toujours sous sérum.

4. La préposition « sous » indique une force subie par une chose ou une personne. Exemple :  Elle est sous pression.  Cette télévision est sous tension.

5. La préposition « sous » peut indiquer la considération d’un fait. Exemple :  Sous ce point de vue, la vidéosurveillance n’est pas vraiment utile.  Il faudra voir les choses sous un nouvel angle.

RÉSUMÉ Les significations de la préposition « sous »  Ce qui est placé plus bas : sous la table  Subordination : sous tes ordres  Jargon médical : sous Ibuprofène  Considération d’un fait : sous cet angle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *