La préposition « sans » : quand l’utiliser ?

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux suivants : YouTubescale-to-32x32icons fb tw gp

La préposition « sans », prive, exclut, informe sur l’absence de quelque chose ou quelqu’un… Il est ainsi important de bien connaître ses différentes significations afin de ne pas se tromper au moment de l’utiliser. Ce cours de Bienécrire vous explique tout sur la préposition « sans », ses significations et son emploi correct dans une phrase ou un texte.

La préposition « sans »

1. La préposition « sans » indique la négation. Exemples :  C’est un repas sans sel.  Une fête sans amis n’est pas une vraie fête.

2. La préposition « sans » indique aussi la privation. Exemples :  Vous allez poursuivre la route sans manger ; le prochaine gîte est à 10 heures d’ici.  Ils ont réussi à tenir cinq jours sans jouer aux jeux vidéo.

3. La préposition « sans » indique l’exclusion d’une personne. Exemples :  Nous allons partir sans lui.  Le groupe est plus efficace sans elle.

4. La préposition « sans » indique l’absence. Exemples :  Je suis parti sans la clé.  Je ne peux pas commencer l’explication sans Marc.

RÉSUMÉ Les significations de la préposition « sans »  Négation/privation : sans gluten  Exclusion d’une personne/absence : sans lui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *