Valeurs du plus-que-parfait du subjonctif

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux suivants : YouTubescale-to-32x32icons fb tw gp


Valeurs du plus-que-parfait du subjonctif :

   Ce temps du subjonctif exprime une action incertaine, supposée accomplie
au moment où le locuteur s’exprime. Il s’agit d’un temps spécifique à la
littérature.
   Il peut s’employer dans une subordonnée introduite par un verbe
d’obligation (falloir) ou de volonté (vouloir) conjugué au passé, dans le
cadre de la concordance des temps.

Exemple:
o   Il fallait qu’il fût parti avant la fin de la réunion.

   De nos jours, le plus-que-parfait du subjonctif n’étant plus employé, on met
de côté la concordance des temps et on conjugue le verbe au subjonctif
passé.

Exemple:
o   Il fallait qu’il fût parti avant la fin de la réunion. => Il fallait qu’il soit
parti avant la fin de la réunion.

   Il peut s’employer dans une subordonnée introduite par un verbe de
jugement (penser, croire etc.) conjugué au passé, dans le cadre de la
concordance des temps.

Exemple:
o   Je ne pensais pas qu’elle eût terminé le travail à temps.

   De nos jours, le plus-que-parfait du subjonctif n’étant plus employé à l’oral,
on met de côté la concordance des temps et on conjugue le verbe au
conditionnel passé.

Exemple:
o   Je ne pensais pas qu’elle eût terminé le travail à temps. => Je ne
pensais pas qu’elle aurait terminé le travail à temps.

   Tout comme le conditionnel passé, le plus-que-parfait du subjonctif peut
exprimer le souhait :

Exemple:

o   J’eusse préféré un thé plutôt qu’un café = j’aurais préféré un thé
plutôt qu’un café

   Le plus-que-parfait du subjonctif peut s’utiliser après une subordonnée
hypothétique (subordonnée introduite par « si »).

Exemple:
o   Si j’eusse compris où elle voulait en venir, j’aurais réagi autrement.

   De nos jours, on emploierait plutôt le plus-que-parfait de l’indicatif :

Exemple:
o   Si j’avais compris où elle voulait en venir, j’aurais réagi autrement.

Résumé : le plus-que-parfait du subjonctif
   Langue littéraire, n’est plus employé de nos jours.
O   Etait employé dans le cadre de la concordance des temps
   Remplacé par du subjonctif passé, du conditionnel passé, ou du plus-que-parfait.
O   Il voulut que nous eussions entamé cette tâche dans l’après-midi (remplacé par le subjonctif passé :
que nous ayons entamé)
O   Je ne croyais pas que nous eussions réussi (remplacé par le conditionnel passé : que nous aurions
réussi)
O   Je jugeais qu’il eusse eu besoin d’aide (remplacé par le conditionnel passé : qu’il aurait eu)

O   Peut s’employer après « si »

O   Si vous fussiez arrivés à temps, les choses auraient été meilleures (remplacé par le plus-que-
parfait de l’indicatif : si vous étiez arrivés)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *