Peu, peux, ou peut ?

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux suivants : YouTubescale-to-32x32icons fb tw gp

Peu, peux, ou peut ? Comment choisir ?

 

Peu, peux et peut, distinguer ces homophones

Les homophones « peu » « peux » et « peut » sont souvent confondus à l’écrit. Cependant, « peu » signifie « pas assez » ; « peux » et « peut » sont des formes conjuguées du verbe « pouvoir ».

Peu Peux Peut

Peu Peux Peut

Peu « Peu » est un adverbe qui a le sens de faible quantité.

Exemples : • Peu de gens croient en ce qu’il dit. • Il ne me reste plus que peu de sucre. • Ces données sont peu fiables.

Pour reconnaître « peu », on peut procéder par substitution et le remplacer par l’un de ses synonymes dont : « pas assez », « une petite quantité », ou « un faible nombre ».

Si la phrase tend vers une négation, on remplace « peu » par « ne + verbe + pas assez/ plus assez ».

Application : • Peu de gens croient en ce qu’il dit. = Un faible nombre de gens croît en ce qu’il dit. • Il ne me reste plus que peu de sucre. = Il ne me reste plus assez de sucre. • Ces données sont peu fiables = Ces données ne sont pas assez fiables.

• Après avoir remplacé « peu » par « un faible nombre/ ne… plus assez/ ne… pas assez », on remarque que les phrases transformées ont toujours un sens. • Il est alors possible d’utiliser l’adverbe de quantité « peu » dans les phrases initiales.

Peu Peux Peut

Peux • « Peux » est le verbe « pouvoir » conjugué au présent de l’indicatif. • C’est la conjugaison du verbe « pouvoir » à la deuxième personne du singulier, il s’accorde donc à « tu ».

Exemple : • Tu peux négocier le prix si tu le veux. • Peux-tu me donner le sel s’il te plaît ? • Tu peux sortir de table si tu n’as plus faim.

• Pour reconnaître « peux », on procède par substitution en le remplaçant par l’un de ses synonymes tels que : « es autorisé à » ou « es capable de ».

• Dans le cas d’une phrase interrogative, on peut remplacer « peux-tu » par « pourrais-tu ».

Application : • Tu peux négocier le prix si tu le veux. = Tu es autorisé à négocier le prix si tu le veux. • Peux-tu me donner le sel s’il te plaît ? = Pourrais-tu me donner le sel s’il te plaît ? • Tu peux sortir de table si tu n’as plus faim. = Tu es autorisé à sortir de table si tu n’as plus faim.

En ayant remplacé « peux » par « es autorisé à » et « peux-tu » par « pourrais-tu », on remarque que les phrases transformées ont bien un sens. Il est donc possible d’utiliser « peux » dans les phrases initiales.

Peu Peux Peut

Peut • « Peut » est le verbe « pouvoir » conjugué au présent de l’indicatif. • C’est la conjugaison du verbe « pouvoir » de la troisième personne du singulier, il s’accorde donc avec il/elle ou avec un sujet singulier.

Exemples : • Il peut conduire toute la nuit. • Il peut prendre sa journée. • Marie peut assurer la garde des enfants.

Pour reconnaître « peut », on peut procéder par substitution et le remplacer par l’un de ses synonymes comme « est autorisé à » ou « est capable de ».

Application : • Il peut conduire toute la nuit. = Il est capable de conduire toute la nuit. • Il peut prendre sa journée. = Il est autorisé à prendre sa journée.

Application : • Marie peut assurer la garde des enfants. = Marie est capable d’assurer la garde des enfants. / Marie est autorisée à assurer la garde des enfants.

• Après avoir remplacé « peut » par « est capable de/est autorisé à », on remarque que les phrases transformées ont un sens. • Il est donc possible d’utiliser « peut » dans les phrases initiales.

RÉSUMÉ Peu : adverbe, signifie « une petite quantité » Peux/peut : verbe « pouvoir » conjugué au présent de l’indicatif à « tu » et « il » ; signifie « es/est autorisé à »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *