7 bonnes raisons d’embêter vos contacts avec l’orthographe sur les réseaux sociaux et les forums

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux suivants : YouTubescale-to-32x32icons fb tw gp

Et tant pis si on vous râle dessus, qu’on vous critique, qu’on vous traite de psycho-rigide. Vous, vous prenez soin de la langue française !

Vous, vous préoccupez de la langue française !

Voici 7 bonnes raisons de signaler les fautes d’orthographe sur les réseaux sociaux et les forums.

  1. Bien écrire, ça ne coûte pas plus cher !

Le langage SMS est né avec le SMS (oui, c’est une tautologie). Et maintenant, quelle plaie !

Pourquoi a-t-on commencé à écrire ce mélange d’abrégé et de phonétique ?

A l’origine, chaque SMS, d’un nombre limité de caractères, était facturé (à l’époque de mon premier téléphone portable, c’était 2 euros les 20 SMS). Du coup, on essayait de rentabiliser !

En plus, pour taper son SMS, avec nos vieux téléphones, il fallait appuyer jusqu’à trois fois sur la même touche pour écrire une seule lettre.

Maintenant, la plupart des forfaits comprennent les SMS illimités, et les claviers tactiles rendent la saisie des textos bien plus simple.

Mais l’usage est resté, et on continue à écrire des textes les plus courts possibles. Pourquoi ? Avec la saisie automatique, ce n’est même pas plus rapide d’écrire en phonétique.

Et le pire, c’est que certains conservent ce langage sur internet. Ont-ils peur qu’une seconde de plus à taper une publication leur fasse gonfler leur facture d’électricité ? On ne sait pas ! Mais il n’y a plus la moindre raison technique ou financière pour conserver ce comportement.

 

  1. Respect partagé !

Commettre des fautes d’orthographe et recourir au texto sur les réseaux sociaux et forums, c’est se complaire dans de mauvaises habitudes. L’essentiel pour l’utilisateur, c’est que le message passe et que ce qu’il écrit soit bien compris des récepteurs. Sauf que ça prend une plombe pour comprendre ce qu’il écrit. Lui, gagne peut-être du temps, mais pas vous en le lisant.

Si vous ne signalez pas les fautes d’orthographe, vous laissez votre contact croire qu’il s’agit d’un problème minime. Parlez une langue, c’est veiller à sa correction. C’est une façon de respecter tous les autres utilisateurs et ne pas les obliger à relire trois fois un propos avant d’en comprendre un traître mot.

 

  1. Entretenir le sérieux de la plateforme

Corriger un utilisateur sur les réseaux sociaux et les forums, c’est entretenir le sérieux de la plateforme en question. On prend moins au sérieux ce qui est écrit avec beaucoup de fautes. Celui qui bâcle son propos oublie alors qu’il ne se respecte pas en donnant de lui une image négative.

Sur les réseaux sociaux professionnels, tels que Linkedin et Viadeo, ainsi que sur des forums professionnels, les fautes d’orthographe témoignent d’un manque de professionnalisme.

Si un prestataire de services souhaite mettre en évidence ses compétences et expériences alors que ses phrases contiennent de nombreuses fautes, il ne peut pas être pris au sérieux par ses potentiels recruteurs.

Pour ces raisons, il faut signaler systématiquement les fautes d’orthographe. C’est un rappel à l’ordre pour les professionnels qui veulent trouver du travail. C’est également une manière d’entretenir le sérieux des plateformes à caractère professionnel : si tout le monde y écrivait en SMS, alors les employeurs les déserteraient.

  1. Encourager à faire un effort sur l’orthographe

Ne pas tenir compte de l’orthographe, c’est opter pour le laisser-aller. Ne pas signaler les fautes d’orthographe, c’est encourager ce vice. Plutôt que de simplement signaler ces fautes à chaque fois que vous en voyez, profitez-en aussi pour expliquer l’origine de l’erreur.

Il peut être long d’expliquer les règles de grammaire et d’orthographe, n’hésitez donc pas à donner le lien d’une vidéo, ou d’un article correspondant à la règle concernée. Si la personne désire que son propos soit compris, elle sera en mesure d’aller consulter la règle en question.

Par exemple, pour cette horreur récurrente du -er après « vous » (« vous aller bi1 ? »), cette vidéo fera certainement l’affaire :

https://www.youtube.com/watch?v=GP1FiLb32z0

La langue est un outil qui permet de communiquer efficacement. Il convient de l’utiliser à bon escient.

  1. Eviter les malentendus

Beaucoup de personnes ont tendance à dire que les fautes d’orthographe importent peu tant que le message passe. Or, une faute d’orthographe peut modifier le sens du message que nous envoyons :

Allez, imaginons celui qui envoie en message instantané : « Tue le verrat au plus vite. » alors qu’il voulait écrire « Tu le verras au plus vite ».

Eh bien, un cochon pourrait mourir prématurément dans l’histoire…

Inutile de vous rappeler (ici, avec -er, oui oui) qu’un verrat est un cochon.

Bref… Sauvez un cochon, corrigez une faute !

 

  1. Titiller l’envie d’apprendre

Il y a parmi vos contacts des personnes qui ont des problèmes avec l’orthographe. Elles tâchent de cacher cela en recourant au langage SMS ou en écrivant n’importe comment pour faire croire qu’elles cherchent seulement à écrire vite et gagner du temps. Mais si elles ont la bonne information au bon moment, elles s’amélioreront.

Si vous êtes motivé, quand vous croisez une faute d’orthographe au détour d’un forum ou d’une publication sur Facebook, montrez pourquoi telle orthographe est fautive. Vous pouvez renvoyer le fautif sur un site expliquant les nuances de la langue. De cette façon, la personne critiquée fera (peut-être) un effort pour apprendre à écrire sans fautes de français. Elle apprendra non seulement les règles orthographiques mais aussi la grammaire et la conjugaison (on espère).

  1. Un jour, tout le monde accordera de l’importance à l’orthographe…

Si chacun fait remarquer qu’il apprécie une publication bien orthographiée, peut-être pouvons-nous espérer qu’un jour, cela deviendra habituel et courant de lire des écrits dépourvus (ou presque, l’erreur étant humaine) de fautes – et ceux qui signalent les erreurs ne seront plus perçus comme des rabat-joie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *