Les marques de l’énonciation  (émetteur et récepteur) : je, me, ton etc.

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux suivants : YouTubescale-to-32x32icons fb tw gp

Des pronoms personnels et déterminants possessifs comme « je », « nous », « mon », « notre », indiquent l’émetteur dans un énoncé ancré dans la situation d’énonciation. Vous avez des pronoms et des déterminants tels que « tu », « vous », « ton », « votre » pour indiquer le récepteur dans un énoncé. Pour mieux connaître les marques de l’énonciation dans un énoncé ancré dans la situation de communication, lisez plutôt cette leçon de français de Bienécrire.

Les marques de l’énonciation (émetteur et récepteur) : je, me, ton etc

Ici, nous allons nous intéresser à un énoncé ancré dans la situation d’énonciation (autrement dit, le locuteur parle ici et maintenant au récepteur). Les marques de l’énonciation seraient différentes dans le cadre d’un énoncé coupé de la situation d’énonciation.

Pour faciliter la compréhension de l’énoncé, il faut repérer les marques de l’énonciation. Ces indices sont multiples : • les pronoms personnels • les déterminants possessifs • les modalisateurs • les repères de temps et d’espace. Ici, nous ne verrons que les éléments en gras.

 Emetteur : celui qui parle ou écrit  Récepteur : celui qui lit ou écoute  Le récepteur peut aussi être appelé destinataire.  L’émetteur peut aussi être appelé locuteur (celui qui parle).

 Ces éléments renvoient aux deux acteurs d’une situation d’énonciation à savoir l’émetteur et le récepteur.  Pour l’émetteur, des pronoms et déterminants comme « je », « nous », « notre » sont souvent présents.  Quand l’émetteur désigne le récepteur, il utilise plutôt des pronoms et déterminants comme « tu », « vous », « ton », « votre » …

 Pour identifier l’émetteur, il faut regarder les indices à la première personne qui peuvent être des : O Pronoms : je, me, moi, nous … O Déterminants possessifs : ma, mon, mes, notre, nos…  Pour identifier le récepteur, il suffit de repérer les marqueurs à la deuxième personne : O Pronoms : tu, te, toi, vous O Déterminants possessifs : ta, ton, tes, votre, vos…

Remarque :  Avec le pronom « on », il faut faire attention.  Il peut marquer l’énonciation. Il sert alors : ➢ de substitut à l’émetteur et peut signifier à cet effet « je » ou « nous ».

Remarque : ➢ ou du récepteur et prend le sens de « tu » ou « vous ».

 Par contre, dans certains cas, il ne renvoie ni à l’émetteur, ni au récepteur.  Il a alors une valeur : O D’indéfini : le sujet n’est pas défini (exemple : On parle de grève) O Elargie : signifie à cet effet « tout le monde » ou « tous les hommes » (exemple : on n’arrête pas le progrès)

 Dans un texte, il faut regarder qui parle à qui.  Le premier s’appelle émetteur (ou locuteur, ou énonciateur), le second s’appelle récepteur (ou destinataire).  Les marques de l’émetteur et du récepteur sont des pronoms personnels (Je te parle) ou des déterminants possessifs (Ton œuvre d’art est là).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *