Expression 5 – écrire en langage soutenu

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux suivants : YouTubescale-to-32x32icons fb tw gp

Vocabulaires spécifiques, inversion sujet-verbe dans les interrogations, longueur adéquate des phrases sont requis pour écrire en langage soutenu. Bienécrire vous montre les bonnes techniques dans cette leçon de Français. Il vous invite également à se cultiver, enrichir votre vocabulaire et parfaire votre maîtrise de la syntaxe pour écrire parfaitement en langage soutenu.

Comment écrire en langage soutenu ?

o Un vocabulaire rare et spécialisé o L’inversion sujet-verbe dans les questions o La longueur des phrases o Des astuces pour apprendre à écrire en langage soutenu

Exemple : o Au lieu de dire « Où allons-nous manger ? » On dira plutôt « Où allons-nous nous restaurer ? » ➢ Ici, observe que le verbe « se restaurer » est utilisé en lieu et place de « manger ».

Exemple : o « Voudriez-vous bien nous trouver un point de restauration, afin que nous puissions nous sustenter ? » ➔ Le verbe « sustenter » est aussi un synonyme du verbe « se restaurer » et « manger ».

Exemples : o Le ciel m’éblouit. o Le firmament me fascine. o La colère du patron. o L’irascibilité de notre supérieur hiérarchique. o La clarté des étoiles. o L’opalescence des corps célestes.

L’inversion sujet-verbe dans les questions

Exemple : o Eussé-je été si prévoyant si vous ne m’en aviez pas parlé ? ➢ On remarquera, qu’ici, l’inversion du sujet dans la forme interrogative est un usage.

❑ La formule est la suivante : verbe + trait d'union + sujet + complément + ? Quand le verbe est conjugué à la première personne du singulier, on met un « é » à la fin. Le pronom placé après le verbe serait difficilement prononçable si le verbe qui le précède se terminait par un « e » muet.

Exemples : o Puissé-je accomplir cette tâche difficile ? o Aussi bien préféré-je cette situation ?

La longueur des phrases

L’une des caractéristiques du registre soutenu est la longueur des phrases. Une syntaxe complexe rend un texte soigné.

Exemple : Pour imaginer au contraire ce qui se passait en Gilberte, il eût fallu que je pusse tout simplement anticiper dès ce Ier janvier-là ce que j’eusse ressenti celui d’une des années suivantes, et où l’attention, ou le silence, ou la tendresse, ou la froideur de Gilberte eussent passé à peu près inaperçus à mes yeux et où je n’eusse pas songé, pas même pu songer à chercher la solution de problèmes qui auraient cessé de se poser pour moi. Quand on aime, l’amour est trop grand pour pouvoir être contenu tout entier en nous ; il irradie vers la personne aimée, rencontre en elle une surface qui l’arrête, le force à revenir vers son point de départ ; et c’est ce choc en retour de notre propre tendresse que nous appelons les sentiments de l’autre et qui nous charme plus qu’à l’aller, parce que nous ne connaissons pas qu’elle vient de nous. (Marcel Proust - A l’ombre des jeunes filles en fleurs)

Des astuces pour apprendre à écrire en langage

Des astuces pour apprendre à écrire en langage soutenu ❑ Se cultiver ❑ L’exercice régulier ❑ Exigence, rigueur et justesse

• Augmenter son vocabulaire, • Améliorer sa syntaxe pour faire des phrases complexes, • Utiliser l’inversion entre le sujet et le verbe dans les phrases interrogatives, • Se cultiver et améliorer sa maîtrise de la langue.

 

Comment écrire en langage soutenu ?

o Un vocabulaire rare et spécialisé

o L’inversion sujet-verbe dans les questions

o La longueur des phrases

o Des astuces pour apprendre à écrire en langage

soutenu

 

Un vocabulaire rare et spécialisé

Exemple :

o Au lieu de dire « Où allons-nous manger ? »

On dira plutôt « Où allons-nous nous restaurer ? »

➢ Ici, observe que le verbe « se restaurer » est utilisé en lieu et place de « manger ».

Exemple :

o « Voudriez-vous bien nous trouver un point de restauration,

afin que nous puissions nous sustenter ? »

➔ Le verbe « sustenter » est aussi un synonyme du verbe « se restaurer » et « manger ».

Exemples :

o Le ciel m’éblouit.

o Le firmament me fascine.

o La colère du patron.

o L’irascibilité de notre supérieur hiérarchique.

o La clarté des étoiles.

o L’opalescence des corps célestes.

 

L’inversion sujet-verbe dans les questions

Exemple :

o Eussé-je été si prévoyant si vous ne m’en aviez pas parlé ?

➢ On remarquera, qu’ici, l’inversion du sujet dans la forme interrogative

est un usage.

 

❑ La formule est la suivante :

verbe + trait d’union + sujet + complément + ?

Quand le verbe est conjugué à la première personne du

singulier, on met un « é » à la fin.

Le pronom placé après le verbe serait difficilement prononçable

si le verbe qui le précède se terminait par un « e » muet.

Exemples :

o Puissé-je accomplir cette tâche difficile ?

o Aussi bien préféré-je cette situation ?

 

La longueur des phrases

L’une des caractéristiques du registre soutenu est la longueur des phrases. Une syntaxe complexe rend un texte soigné.

Exemple :

Pour imaginer au contraire ce qui se passait en Gilberte, il eût fallu que je pusse tout

simplement anticiper dès ce Ier janvier-là ce que j’eusse ressenti celui d’une des années

suivantes, et où l’attention, ou le silence, ou la tendresse, ou la froideur de Gilberte

eussent passé à peu près inaperçus à mes yeux et où je n’eusse pas songé, pas même pu

songer à chercher la solution de problèmes qui auraient cessé de se poser pour moi.

Quand on aime, l’amour est trop grand pour pouvoir être contenu tout entier en

nous ; il irradie vers la personne aimée, rencontre en elle une surface qui l’arrête, le

force à revenir vers son point de départ ; et c’est ce choc en retour de notre propre

tendresse que nous appelons les sentiments de l’autre et qui nous charme plus qu’à

l’aller, parce que nous ne connaissons pas qu’elle vient de nous.

(Marcel Proust – A l’ombre des jeunes filles en fleurs)

 

Des astuces pour apprendre à écrire en langage

Des astuces pour apprendre à écrire en langage soutenu

❑ Se cultiver

❑ L’exercice régulier

❑ Exigence, rigueur et justesse

 

Résumé :

  • Augmenter son vocabulaire,
  • Améliorer sa syntaxe pour faire des phrases complexes,
  • Utiliser l’inversion entre le sujet et le verbe dans les phrases interrogatives,
  • Se cultiver et améliorer sa maîtrise de la langue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *