L’accord du participe passé des verbes pronominaux

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux suivants : YouTubescale-to-32x32icons fb tw gp

Découvrez les règles à retenir pour accorder le participe passé du verbe pronominal.

L’accord du participe passé des verbes pronominaux

Vous trouverez la définition des verbes pronominaux dans ma vidéo intitulé « Les verbes pronominaux ».

COD placé avant ou après Pas de COD Participe passé suivi d’un infinitif

COD placé avant ou après Pas de COD Participe passé suivi d’un infinitif

laccord-du-participe-passe-des-verbes-pronominaux

Exemple: Les lettres qu'ils se sont envoyées. Remarque: Dans cet exemple, le participe passé « envoyées » a le genre et le nombre du COD qui le précède « lettres ».

Si le verbe pronominal a un COD placé après lui, son participe passé est invariable et donc ne s'accorde pas avec le sujet.

Exemple:Ils se sont donné les lettres qu’ils se sont écrites pour Noël.

Remarque: Dans cet exemple, le participe passé « donné » ne s’accorde pas puisque le COD est placé après le verbe. Le participe passé « écrites » s’accorde en genre et en nombre puisque le pronom « qu’ » qui reprend « les lettres » précède le verbe.

COD placé avant ou après Pas de COD Participe passé suivi d’un infinitif

Si le verbe pronominal n’a pas de COD, on considère que « se » est COD (« se » = lui-même/elle-même/eux-même etc.) son participe passé s'accorde en genre (masculin, féminin) et en nombre (singulier, pluriel) avec le sujet

Exemple : Elle s’est levée « se » = elle-même

Il y a une exception quand le pronom réfléchi a la fonction de COI (complément d’objet indirect) du verbe.

Exemples: Elles se sont plu dès la première rencontre. Elles se sont menti et se sont fait mal.

Remarque: Dans ces exemples, le pronom réfléchi « se » est COI ; il suffit de poser la question : « plaire », « mentir », « faire mal » à qui? « se » = « à elles-mêmes »

Peu de verbes pronominaux comprennent un pronom réfléchi ayant la fonction de COI ; il s’agit essentiellement des verbes suivants : se plaire se ressembler se complaire se sourire se déplaire se suffire se rire (de) se survivre se convenir se faire mal se nuire se parler (à soi) se mentir se succéder s'en vouloir se téléphoner

COD placé avant ou après Pas de COD Participe passé suivi d’un infinitif

 Le participe passé suivi d'un infinitif est toujours invariable quand le sujet ne fait pas l'action.Exemple: Elle s'est laissé convaincre de participer au concours.

 COD placé avant : accord avec le COD COD placé après : pas d’accord Pas de COD : la plupart du temps accord avec le sujet quand « se » = COI pas d’accord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *