Quand utiliser l’imparfait ? Les 5 cas où il convient mieux que le passé simple.

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux suivants : YouTubescale-to-32x32icons fb tw gp

Quand utiliser l ’imparfait ?

   Action secondaire : Toutes les actions secondaires sont exprimées à
l’imparfait dans un récit au passé. Ainsi, elles sont bien séparées des actions
principales qui sont au passé simple. À noter que les actions qualifiées de
secondaires sont les actions qui ne font pas avancer l’histoire.

Exemple :
o   Émilie se penchait pour lacer ses chaussures lorsqu’elle entendit un
bruit.
   Action longue : L’imparfait est aussi utilisé pour évoquer une action qui a
duré un certain temps.

Exemple :
o   Elle attendait son tour depuis deux heures.

   Description : Ce temps de l’indicatif s’utilise également dans la description
d’un personnage, d’un lieu etc.

Exemple :

o   Pierre portait un pantalon troué.

   Répétition : On exprime avec de l’imparfait une action qui se répète. Cela
s’appelle l’imparfait d’habitude.

Exemple :
o   Tous les jours, nous partions à 8 heures.

   Action inachevée : L’imparfait s’utilise également pour marquer les actions
inachevées (l’action n’est pas terminée, elle s’étend encore).

   On utilise souvent « depuis » pour exprimer l’inachevé.

Exemple :
o   Il mangeait équilibré depuis 5 ans.

   L’imparfait est utilisé pour :
•   Marquer les actions secondaires (par opposition au passé-simple) ;
•   Parler d’une action qui a duré un certain temps ;
•   Faire la description d’un personnage ou d’un décor ;
•   Présenter des actions répétitives ;
•   Indiquer des actions inachevées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *