Manipulation de mots 2 – Création de mots : néologismes, mot-valise…

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux suivants : YouTubescale-to-32x32icons fb tw gp

Mot-valise, néologisme et autres
créations de mots
L’ajout lexical

q L’ajout lexical, la création de mots, est une forme de figure de style qui
mise sur le fait que cet ajout au dictionnaire sera compris (ou non) par
le lecteur, comme s’il faisait parti du lexique normalement utilisé.

Le néologisme

Un néologisme est un mot nouveau.
Il peut être inventé, issu d’une langue étrangère ou il peut s’agir de l’ajout, à un mot,
d’un sens qu’il ne possédait pas avant. Il peut éventuellement se lexicaliser par la suite.
On distingue le néologisme littéraire, inventé, nommé subjectif, d’un néologisme lié à
l’évolution du langage, appelé objectif.
Exemples :
Courriel était un néologisme pour e-mail, qui lui-même était un néologisme emprunté
de l’anglais. Ils se sont tous les deux lexicalisés par l’usage.
Youtubeuse est aussi un néologisme.

Le néologisme

On nomme emprunt, ou pérégrinisme, un néologisme emprunté au lexique d’une
autre langue.

On trouve parfois le néologisme (justement…) branduit, pour définir les néologismes issus
de l’antonomase d’un nom de marque.

Exemple :
J’ai checké ma Clio.

Checké est un emprunt à la langue anglaise. Clio est une antonomase issu du modèle Clio de la marque de voiture Renault.

Le barbarisme

Un barbarisme est un mot nouveau, inventé par déformation lexicale.
Le mot n’existe pas, mais sa construction suit une logique faussée : se baser sur une
autre langue, imiter la construction d’un autre mot de la langue, etc.

Exemple :
Il faut différencier le barbarisme, qui est une erreur lexicale, du solécisme, qui est une
erreur syntaxale.
Syntaxale est un barbarisme : le bon adjectif est syntaxique, ce barbarisme a été créé
par une logique fausse basée sur une supposée similitude de construction de l’adjectif
à partir du nom : « si lexique devient lexical, alors syntaxe devient… »

L’archaïsme

Un archaïsme est un mot (ou un sens spécifique d’un mot) ancien qui a disparu
du lexique courant, qui est tombé en désuétude.

Exemples :
La maison était sise sur ce terrain.
La femme vint seoir auprès de son mari.

Archaïsme (sauf en langage notarial), issue du verbe seoir.

L’archaïsme

Un archaïsme peut se créer par la tmèse, par dissociation d’un mot composé,

supposé (à tort ou à raison) dissocié à une époque plus ancienne.
Exemple :
Lors donc que la bataille faisait rage…

Lorsque se retrouve divisé en Lors…que.

La catachrèse

La catachrèse est une métaphore entrée dans le langage courant.

Exemple :
L’aile des avions

On notera que dans ce cas-là, le lexique ne propose aucun autre mot que celui issu de la catachrèse.
L’aspect « figure de style » de la catachrèse est donc contesté et contestable.

L’onomatopée

L’onomatopée est une interjection, évoquant le mot (ou une phrase, une
situation…) qu’elle remplace en le substituant par la transcription écrite d’un bruit.
Certaines onomatopées, particulièrement les cris d’animaux, si elles ne font pas partie
de la langue française, sont normalisées au sein du langage.
Exemples :
Boum ! Badaboum ! Hélène tomba dans l’escalier.
Crac ! Aïe ! Voilà une jambe cassée…

Le mot-valise

Un mot-valise est la fusion de mots existants dans le lexique pour en créer un nouveau, reconnaissable ou non, combinant leurs sens.

Exemples :
Il était grilheure ; les slictueux toves sur l’alloinde gyraient et vriblaient ;
– Jabberwocky, Lewis Caroll (inventeur du concept), traduit par Henri Parisot

Il l’emparouille et l’endosque contre terre
– Le grand combat, Henri Michaux

Grilheure, c’est quatre heures de l’après-midi… Formé de griller et d’heure. Je vous laisse trouver les autres combinaisons (certaines sont formées de trois ou quatre mots…).

La conversion lexicale

La conversion lexicale est l’usage d’un mot existant dans le lexique, mais en
changeant sa catégorie grammaticale : un verbe devient un nom, un nom devient un
adjectif…
Dont la substantivation qui est la transformation d’un mot en un nom.
Exemples :
Qu’importe les arrêtez qu’on lui lançait, le prisonnier s’évasionnait.

Résumé : Ajout lexical

Nom Définition Néologisme Mot nouveau. (peut être un emprunt à une langue étrangère ou une antonomase) Barbarisme Mot nouveau, inventé par déformation lexicale. Archaïsme Mot, ou sens d’un mot, désuet. (peut user d’une tmèse) Catachrèse Métaphore entrée dans le langage courant. Onomatopée Transcription écrite d’un son, évoquant un mot, une phrase ou une situation. Mot-Valise Fusion de plusieurs mots. Conversion lexicale Changement de la catégorie grammaticale d’un mot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *