Identifier l’attribut du sujet et le différencier du COD : première partie

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux suivants : YouTubescale-to-32x32icons fb tw gp

Les risques de confusion sont grands lorsqu’il est question de dire si un mot ou un groupe de mots donné est un attribut du sujet ou un COD. Ce cours de français de Bienécrire vous révèle les règles grammaticales permettant d’identifier à coup sûr l’attribut du sujet dans une phrase.

[Version avec musique de fond]

Identifier l’attribut du sujet et le différencier du C.O.D. : première partie

La fonction d’attribut est souvent confondue avec celle du C.O.D. pour de nombreuses raisons. Qu’est-ce que l’attribut du sujet ? Quelles ressemblances et différences avec le C.O.D ?

Attribut du sujet : L’attribut du sujet est un mot (ou un groupe de mots) pouvant exprimer : • l’état du sujet (ce qu’il est) • sa qualité (sa caractéristique)

• C’est très souvent un adjectif. La notion d’attribut est alors opposée à la notion d’épithète. • Exemple : Cet enfant semble malade. Attribut du sujet

Types de verbes qui précèdent l’attribut du sujet : L’attribut du sujet peut être relié par plusieurs types de verbes à savoir : 1. Le verbe « être ». 2. Les verbes d’état

Généralement, on ne retient que les verbes d’état principaux : paraître, sembler, devenir, avoir l’air, demeurer, rester Mais il y en a d’autres : Ceux liés à l’apparence : être regardé comme, passer pour, être tenu pour, se montrer, être considéré comme, être pris pour, rester, passer pour, se trouver. Ceux liés à la désignation : être traité de, être appelé, être choisi pour, être créé, être proclamé, être fait, être désigné comme, être jugé, être dit, s’appeler, être élu, être nommé, se nommer.

Attribut du sujet : Il s’agit d’un complément essentiel (non supprimable, non déplaçable) Il fait entièrement partie de ce qu’on appelle phrase minimale. Il ne peut pas être supprimé et il rare qu’il puisse être déplacé – même si la possibilité ne doit pas être écartée.

Exemple d’attribut placé en tête de phrase : Exemple : Rouge est la voiture. A la place de : La voiture est rouge.

Lorsque l’attribut est un pronom ou un nom, il n’est pas forcément du même genre et nombre que le sujet auquel il se rapporte. Exemple : Une personne forte ? Je le suis sans aucun doute.  Ici, « le » est un pronom masculin singulier alors qu’il se rapporte à un sujet au féminin qui est « personne ».

Comment identifier l’attribut du sujet ? • Regarder s’il y a le verbe « être » ou d’un verbe d’état dans la phrase. • Si c’est le cas, retrouver le sujet de ce verbe (« être » ou verbe d’état) ; • Poser une question formée ainsi : Sujet + verbe « être »/verbe d’état + qui/quoi.

Exemple : 1. César était empereur de Rome. César était qui ?  Réponse : empereur de Rome = « empereur de Rome » est l’attribut du sujet « César ».

Forme de l’attribut du sujet L’attribut du sujet peut revêtir plusieurs formes, mais les méthodes qui permettent de l’identifier restent les mêmes.

En effet, il peut être :  Un nom propre Exemple :  Le pompier qui a fait preuve de courage est Marc Duchamp  Un groupe nominal Exemple :  Il a été dresseur de chiens.

 Un nom commun Exemple :  Rosie est choriste dans ce groupe.  Un pronom Exemple :  Je suis le même que mon frère.

 Un participe passé Exemple :  Il semblait fatigué quand il est rentré du travail.  Un adjectif Exemple :  François a l’air anxieux.

 Une proposition subordonnée relative Exemple :  Ce n’est pas qui vous croyez.  Un infinitif Exemple :  Ce bracelet est à vendre.

 Une proposition subordonnée conjonctive Exemple :  L’objectif est que les occupants soient évacués à temps.

Accord de l’attribut du sujet : Lorsque l’attribut du sujet est un adjectif qualificatif, il s’accorde en genre et en nombre avec le sujet. Exemple :  Cette montre est belle.

 Si l’attribut est un pronom, il y a accord si ce dernier est variable. Exemple :  Quel est son secret ?  Quelle est sa maison ?  Si l’attribut désigne plusieurs noms coordonnés, il se met au pluriel. Exemple :  Marseille et Paris sont des villes célèbres.

 Si l’attribut est un adverbe, aucun accord ne s’opère tout simplement parce que l’adverbe est invariable. Exemple :  Ces deux hommes restent ensemble quand il est question de former un groupe.

Remarques :  Un adjectif qualificatif précédé d’un verbe « être » (ou verbe d’état) est forcément attribut du sujet.  Retenez également que l’attribut du sujet ne réclame pas l’ajout d’une préposition.  Sachez que l’attribut du sujet désigne toujours le même référent que le sujet.

La suite dans la seconde partie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *